Des fromages fins en cadeaux d’hôtesse

« La clé, avant même de choisir un fromage, c’est de bien connaître les goûts de la personne qui nous reçoit», croit Estelle Thériault, conseillère en transformation fromagère. Préfère-t-elle les saveurs douces ou plus prononcées? Privilégie-t-elle les valeurs sûres? Est-elle en quête de découvertes gustatives? Ces quelques questions permettront de viser plus juste. » En cas de doute, le choix d’un fromage passe-partout, tel un brie ou un camembert d’ici, combiné à un choix plus audacieux, comme un bleu ou un cheddar au porto ou à la bière, fait toujours sensation.

Les fromages fins qui s’offrent bien

La bonne nouvelle : si notre hôte aime les fromages, on risque difficilement de se tromper. « Tous les fromages font plaisir à l’amateur!, dit Mme Thériault. Si on souhaite faire son petit effet, on se tournera vers des fromages fins artisanaux, affinés longuement, assaisonnés, aromatisés, moulés dans une forme originale ou encore lauréats de concours de fromages prestigieux, comme la sélection Caseus. »

Ceux qui gardent la forme

Quels fromages supportent bien le transport? La question se pose si on prévoit faire de la route! Notons que les pâtes fermes et semi-fermes sont les plus faciles à transporter. Pour mieux les conserver, on les place telles quelles dans un contenant hermétique, en évitant de les couper pour prolonger leur fraîcheur. Si on prévoit un trajet de plus d’une heure, on glisse au moins un bloc réfrigérant (de type ice-pack) à l’intérieur du contenant. Quant aux pâtes molles, elles demandent un peu plus de soin. On est à moins d’une heure de notre destination? On les laisse dans l’emballage du fromager ou on les emballe entières dans du papier ciré, afin de permettre à la croûte de respirer (vous l’aurez compris, la clé d’une bonne conservation, c’est surtout l’emballage). La route sera plus longue? On sort les blocs réfrigérants et on s’empresse de remettre nos fromages au frigo dès notre arrivée, pour ne les ressortir que 30 minutes avant le service.

Les fromages qui voyagent

Et si on souhaite impressionner un cousin français avec un fromage d’ici? La règlementation variant d’un pays à l’autre, il est préférable de consulter le site de la compagnie aérienne, sous peine de voir son fromage confisqué aux douanes ou au poste d’arrivée! Ce qui serait crève-coeur, entendons-nous... Toutefois, si le fromage est autorisé à bord, les pâtes fermes ou semi-fermes seront généralement permises tant en cabine qu’en soute. Quant aux pâtes molles, elles ne peuvent que voyager en soute. Pour en assurer la conservation, on emballe les fromages dans un sac étanche de type Ziploc qu’on referme à l’aide d’une glissière ou d’une attache, et on glisse ce dernier dans un second sac hermétique. On peut également demander à son fromager d’emballer les fromages sous vide. Enfin, on place le tout dans une boîte rigide ou une boîte à lunch thermique, entre des blocs réfrigérants.

Comment les offrir avec brio

Envie de faire preuve d’originalité? On fait le plein d’idées brillantes parmi celles suggérées par Christelle Tanielian, styliste et photographe culinaire.

Les bons accompagnements

Faites maison ou du commerce, ces garnitures éveillent les papilles!

  • Pour une touche fruitée : des fruits secs, comme les canneberges, les figues, les raisins, les abricots.

  • Pour une touche sucrée : des confits d’oignons, des chutneys aux épices, des confitures de - texte bleuets, de cerises, des gelées au porto, du sirop d’érable ou du miel artisanal.

  • Pour une touche parfumée : des mélanges de noix épicées au cumin, au carvi, au tamari et au sirop d’érable, aux graines de fenouil, au garam masala ou au piment d’Espelette.

Trois trios miam

1 Le passe-partout Riopelle de l’Isle + des craquelins au romarin + un couteau à fromage

2 Le raffiné Cheddar des Basques Vieilli + un pain aux noisettes et au miel + une planche à fromage en noyer québécois

3 L’audacieux Le Bleu d’Élizabeth + une confiture de camerises au sirop d’érable + petites cuillers de bois [ou] La Coulée des Érables + une gelée au cidre de glace + petites cuillers de bois

Les beaux emballages

Afin d’offrir un cadeau aussi raffiné que délicieux, on emballe nos fromages dans :

  • un sac kraft avec une étiquette maison et une branche de romarin;

  • un panier en osier, tapissé de branches de sapin, qu’on garnit de fruits secs ou d’écorces d’oranges au chocolat;

  • un tissu festif, un linge de table ou un foulard vintage qu’on noue autour d’une boîte de carton recyclable;

  • un sac de coton biologique qu’on garnit d’un petit rondin de bois ou d’une branche de baies rouges;

  • une pellicule alimentaire en cire d’abeille qu’on enjolive d’un bouquet de fines herbes.