La raclette déjeuner au secours de votre week-end

Les brunchs. Ils sont si agréables, surtout lorsqu’on n’a pas à se lever constamment pour les préparer et à faire la vaisselle pour le reste de la journée. Que vous soyez d’allégeance « œufs-bacon-patates » ou « asperges grillées et œuf de caille mollet », découvrez comment la raclette déjeuner permet à chacun de laisser aller sa créativité sans monopoliser la moitié de votre week-end.

La raclette, c’est un peu un dérivé du buffet. Chaque convive personnalise son assiette comme il le souhaite et, en prime, s’occupe aussi de la cuisson. Un avantage loin d’être négligeable quand on sait que l’art du service chaud repose principalement sur le synchronisme de cuisson des plats.

Comme tous se partagent toutefois la même plaque, la raclette déjeuner exige tout de même un minimum de préparation. Précuisez la veille tout ce qui requiert trop de temps sur la plaque ou qui gâcherait l’expérience. Ainsi, pour éviter que les viandes les plus grasses répandent leur jus et noircissent la plaque, faites bouillir vos saucisses et saisissez votre bacon au préalable pour que vos invités n’aient qu’à les faire revenir rapidement. Faites également blanchir les légumes les plus coriaces (asperges, brocolis, choux-fleurs, pommes de terre et autres légumes racines).

Dans ce même souci d’efficacité, coupez à l’avance toutes les charcuteries, de même que les fruits et légumes crus nécessitant peu de temps de cuisson comme les champignons, les oignons et les poivrons, et préparez vos mélanges à crêpes et à œufs afin de mettre à la disposition des invités tous les ingrédients qui créeront leur repas. Vous pourriez même envisager une formule potluck, mais ça, c’est un autre débat.

Le fromage qui change tout

Sans surprise, le fromage est à la raclette ce que la neige est au Québec. Heureusement, ce n’est pas le choix qui manque pour plaire à chacun de vos « publics ».

Privilégiez ainsi un fromage plus doux pour les plus traditionnels de vos êtres chers et laissez ceux qui ont un goût plus prononcé aux plus olé olé d’entre eux. Dans tous les cas, n’allez surtout pas retirer la croûte du fromage à raclette qui complète la saveur de ce dernier.

C’est aussi le moment idéal pour exploiter les raclettes d’ici aromatisées : un fromage poivré ou fumé rehausse autant les champignons et les petits fruits que les patates à déjeuner, tandis qu’un aromatisé au chili peut apporter une touche « ranch » à une omelette au chorizo. Il n’y a de limites que celles de votre imagination!

Bien que le fromage à raclette semble tout indiqué pour aller avec la poêle du même nom, ce n’est pas une raison pour lever le nez sur les autres fromages d’ici reconnus pour fondre comme un charme, que ce soit la mozzarella, le cheddar fort, le suisse, le brie ou le camembert. De plus, le feta et le fromage en grains peuvent apporter de la texture aux aliments à cuire, tandis que les pâtes fraîches se tartinent facilement sur pains, crêpes et omelettes.

Chacun son plaisir

Il n’y a pas de mal à aimer son brunch traditionnel. Des variantes très simples peuvent cependant « pimper » cette routine. Le bacon pourrait ainsi céder le pas au prosciutto ou à un saucisson du Québec. De même, troquez les petites patates à déjeuner classiques contre des patates douces à la Tomme des Demoiselles, ou encore, carrément contre un gratin dauphinois en préparant votre béchamel.

Vous pouvez proposer la formule DIY où chacun cuit son œuf comme il l’entend, que ce soit tourné, miroir ou brouillé. Mais servir des mélanges à base d'œuf peut transformer le repas en véritable « chef-d'œuf ». C’est ainsi que les dents sucrées raffoleront de pancakes au chocolat et aux noisettes accompagnées d’une pâte fraîche onctueuse à tartiner comme Le P’tit Blanchon. Si on poursuit dans la décadence, de bonnes crêpes garnies de petits fruits et de Ricotta d’ici vous vaudront certainement beaucoup de J’aime dans votre prochaine publication de brunch sur les réseaux sociaux.

La plaque fait aussi office de barbecue et permet à vos invités de créer des mini-brochettes de fruits et de gaufres au caramel de vinaigre balsamique et au fromage coulant. Et pourquoi ne pas remplacer ce dernier par du fromage à griller de type halloumi pour une version salée?

Côté pain, vous pouvez bien évidemment l’acheter pour ne pas vous casser la tête, mais si vous avez envie de mettre à l’essai vos talents en boulangerie, ce pain au yogourt changera la routine. Et si vous remplaciez carrément le pain par des demi-pommes farcies de noix et de fromages, ou encore, des poivrons, qui, coupés en deux, font de parfaites coupes à garnir?

Une question de goût

Avec cette orgie gourmande, un peu de fraîcheur équilibrera les plaisirs. Après le sucré et le salé, taquinez d’autres papilles gustatives en proposant une salade d’agrumes ou d’épinards et fraises pour ajouter de l’acidité, ou encore, de l’amer et du croquant avec une salade de fenouil, céleri et pommes.

Un p’tit jus pressé maison avec ça? Ça ne se refuse pas! Sinon, mettez-en plein la vue avec des smoothies multicolores ou des mimosas de luxe.