Aimer faire plaisir à ceux qu'on aime

Histoire
du fromage et de fromagers d'ici


L’être humain aurait découvert le principe de la fabrication du fromage au Proche-Orient il y a 7000 à 8000 ans.

On présume que le lait, transporté dans des outres fabriquées à l’aide de l’estomac de jeunes ruminants, aurait caillé à cause de l’action de la présure qui s’y trouvait à l’état naturel.

Ce mets recherché se serait rapidement répandu autour du bassin méditerranéen et au-delà. Des moules à caillé, dont l'origine remonte à 5000 ans, ont été découverts en Suisse, près de Neufchâtel. Tout au long de leurs conquêtes, les Romains ont particulièrement contribué à la propagation du procédé de fabrication du fromage en Europe et en Angleterre.

Le fromage en
sol québécois

Au Québec, les colons de la Nouvelle-France ont apporté avec eux leurs traditions en matière de fabrication de fromages. Mais, après la Conquête, la production s’est limitée surtout au cheddar, fromage d’origine anglaise.

Le Québec a toujours été un précurseur en matière de production fromagère en Amérique du Nord. Dès la fin du XIXe siècle, on trouvait à Saint-Denis-de-Kamouraska la première fromagerie-école nord-américaine. Depuis 1893, l’École de laiterie de Saint-Hyacinthe, aujourd’hui connue sous le nom d’Institut de technologie agroalimentaire, œuvre à l’amélioration des techniques de fabrication du fromage et à la recherche en chimie, en bactériologie et en nutrition.


Un nouvel essor

Pendant longtemps, deux communautés religieuses ont maintenu le phare d’une production fromagère différente du cheddar.

1893 1943 1980 1990 aujourd'hui

1893

Les moines de la Trappe d’Oka ont commencé en 1893 à fabriquer leur célèbre fromage inspiré du Port-Salut d’outre-mer.

1943

Pour leur part, les moines de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac se sont lancés dans l’aventure fromagère en 1943.

Années 1980

Le retour à la terre et aux valeurs traditionnelles insuffle une nouvelle vie à la production de fromages fins. L’arrivée en sol québécois d’un artisan-fromager d’origine suisse, Fritz Kaiser, attise l’engouement des producteurs québécois pour les fromages traditionnels européens. Plusieurs s’intéressent donc à la production de fromages dits « de spécialité » et leurs produits commencent à remporter des prix dans des concours internationaux.

Fin de 90

Des micros fromageries ont vu le jour, dans différentes régions du Québec, pour nous offrir une panoplie de fromages artisanaux dont plusieurs fabriqués à partir de lait cru.

Aujourd’hui

Nous récoltons le fruit de tous ces efforts puisque les fromages fins du Québec offrent aux consommateurs une qualité reconnue et une diversité remarquable. Il n’est donc pas étonnant que l’industrie fromagère soit devenue un des secteurs de l’alimentation qui a connu le plus d’expansion au Québec.