Comment couper les fromages comme un pro?

Pâte dure, pâte molle, texture friable ou coulante: les fromages se présentent en une variété de formes et de matières. Voici comment les couper proprement, et les bons outils pour le faire.

Pâtes molles et persillées

Ce sont les vedettes des plateaux de fromages: bien coulants et faciles à tartiner! Pour les découper, il faut procéder avec délicatesse, car les pâtes molles (comme les bries et les camemberts) risquent de se déformer et les pâtes persillées (communément appelées « fromages bleus »), de s’émietter.

Pour mettre toutes les chances de réussite de son côté, Étienne Biotteau, conseiller en transformation fromagère au Centre d’expertise fromagère du Québec, recommande de laisser tempérer ces fromages une trentaine de minutes maximum avant de les couper et les servir.

« Puisque les pâtes molles collent au couteau, on utilise une lame fine ou trouée pour perdre le moins possible de matière », précise l’expert. En ce qui concerne les pâtes persillées, « un fil à fromage permet d’éviter de casser une pâte friable, ou alors on utilise un couteau à lame fine, comme pour les pâtes molles ». Et non, de la soie dentaire ne remplace pas le fil à fromage!, blague M. Biotteau. Si vous avez peur de rater la découpe de vos pâtes molles ou que vous ne possédez pas le bon type de couteau, vous pouvez aussi laisser vos invités se servir librement.

Pâtes fermes et semi-fermes

Les pâtes fermes, comme les cheddars, et les pâtes semi-fermes, comme les fromages à croûte lavée, se taillent beaucoup plus facilement. Comme le fromage est plus solide, on a moins de chances de faire des bavures! M. Biotteau suggère de le couper à une température « un peu plus chaude que les pâtes molles avant de le servir ». On les laissera donc tempérer 45 min à une heure avant de les couper. En matière d’outil, « un bon gros couteau » suffit, explique l’expert, comme un couteau de chef, par exemple. On veut une lame large pour bien trancher la pâte.

Quelques conseils

La coupe de fromage n’a rien de sorcier! Il suffit de tailler un morceau qui représente bien le fromage, en incluant la croûte et la pâte. On privilégie la forme triangulaire pour la plupart des pâtes molles, persillées et semi-fermes, et rectangulaire pour les fromages fermes.

Quant à la présentation, on évite de placer les fromages à pâtes molles côte-à-côte car ils risquent de se chevaucher. On recommande d’utiliser une planche différente pour la coupe et la présentation, ce sera plus joli! On peut user de sa créativité et placer les fromages sur une ardoise, un plateau de verre, une céramique ou une planche de bois rustique.

On peut préparer le plateau de fromages d’avance, et le sortir du réfrigérateur environ une heure avant de servir. En période estivale, un tempérage de seulement 30 à 45 minutes suffit.

Finalement, pour la conservation des fromages, Étienne Biotteau rappelle de garder les emballages: « ils ont été créés spécifiquement pour conserver vos fromages. Un fromage, c'est vivant et ça continue de vivre dans votre frigo ».