Qu’est-ce qu’un fromage sans lactose ?

Les personnes intolérantes au lactose vous le confirmeront : de plus en plus de fromages sont offerts sans lactose. Mais de quoi ces fromages sont-ils faits et surtout… sont-ils savoureux ?

Oui, les personnes intolérantes au lactose peuvent manger du fromage !

Le lactose est un sucre naturellement présent dans le lait.

Pour être bien absorbé par le corps, le lactose doit être transformé par la lactase – une enzyme qui permet la dissociation du lactose et ultimement, la digestion. Malheureusement, certaines personnes atteintes d’une intolérance au lactose ont plus de difficulté à le digérer et éprouvent des malaises gastro-intestinaux lorsqu’elles mangent des produits contenant du lactose.

Heureusement, les personnes intolérantes au lactose peuvent tout de même profiter des plaisirs du fromage. Elles peuvent manger un fromage régulier en consommant préalablement des comprimés d’enzymes de lactase, ou encore, en choisissant des fromages qui contiennent peu ou pas de lactose.

Par exemple, 50 grammes de suisse d’ici, de mozzarella d’ici ou de parmesan contiennent moins de 0,10 g de lactose, comparativement à approximativement 13 grammes pour 250 ml (1 tasse) de lait.

Qu’est-ce qui fait qu’un fromage contient peu ou pas de lactose ?

Plus un fromage est frais, par exemple les pâtes fraîches, plus il contient de lactose. À l’inverse, plus un fromage est vieilli, moins il en contient (la plupart des cheddars vieillis pendant plus d’un an sont sans lactose).

Pendant la fabrication du fromage, surtout durant le processus d’égouttage et d’affinage, la majeure partie du lactose est éliminée. Ainsi, plus l’eau est retirée du fromage, plus le lactose en est éliminé. Un fromage à pâte ferme comme le parmesan contient donc moins de lactose qu’un fromage à pâte molle.

Les fromages sans lactose sont-ils aussi bons ?

Tous les fromages qui portent la mention sans lactose ont la même texture et proposent les mêmes arômes que tous les autres fromages réguliers du même type de pâte. On procède tout simplement autrement lors de leur fabrication, soit avec du lait sans lactose ou en ajoutant de la lactase.

On trouve de plus en plus de fromages frais sans lactose sur le marché. Dans certains pays par exemple, on retrouve déjà du cottage ou de la ricotta et des pâtes molles sans lactose.

La prochaine fois que vous mangez votre fromage favori, jetez un œil à son étiquette.

Elle porte peut-être la mention sans lactose !

Recette en vedette : Fleur de Weedon gratinée sur quatre-quarts aux herbes salées